accueil

qui

missions

photos33

joindre

Tu deviendras vraiment libre !

Liberte

C'est un enseignement de base et si tu le saisis, tu deviendras vraiment libre.

Bonne lecture !

Sylvie

.

Les vrais enfants d'Abraham (de Alberto Carbone)

Une des stratégies de l'ennemi est de nous faire oublier Jésus. Et lorsque nous L'oublions nous sommes dans les difficultés. Dieu voit grand pour nous. Cette déclaration nous prend du temps avant d'être capable de l'accepter dans nos vies et pour nos vies. Cela nous prend du temps à croire que Dieu peut se glorifier dans nous, au travers de nos faiblesses et nos difficultés. Lorsque nous acceptons Jésus, Dieu fait de nous des descendants d'Abraham. Être des descendants d'Abraham veut dire d'entrer dans les promesses qui ont été faites à Abraham et à sa postérité. Nous devenons des candidats éligibles à toutes les promesses de Dieu et nous pouvons les saisir et être bénis. Nous entrons dans les faveurs imméritées de Dieu.

Nous avons de la difficulté à le croire parce que nous sommes des êtres qui avons été éduqués sur la base du mérite. Si nous travaillons pour mériter ou pour avoir l'approbation, alors nous croyons que Dieu nous aime et si nous faisons moins bien, alors nous croyons que Dieu nous aime moins. Nous avons été éduqués de cette manière depuis que nous sommes tout petits. Lorsque nous arrivons à la grâce de Dieu, Il vient renverser ce raisonnement. Il nous explique que ça n'a rien à faire avec ce que nous faisons. Ce qui est important ce n'est pas ce que tu fais, mais ce qu'Il a fait.

C'est difficile parce que nous sommes toujours entrain de regarder à nous-mêmes. On se demande si l'on est assez bon pour Dieu. Est-ce que j'arrive à la hauteur ou aux standards de Dieu, est-ce que je suis un bon chrétien ? Aussi longtemps que nous regardons à nous-mêmes, nous n'entrons pas dans la bénédiction de Dieu. Puisque nous sommes humains, nous ne sommes pas parfaits et nous nous trouverons toujours des défauts, des faiblesses. C'est pourquoi on s'empêche de s'approcher de Dieu parce qu'on ne se sent pas digne.

Le but de Jésus est de nous rendre digne et juste devant Dieu. Si tu commences à saisir ce que Dieu dit à ton sujet, ce qu'Il dit sur la grâce et sur le salut qu'Il te donne, tu deviendras débordant de joie. Jésus aurait pu dire qu'Il nous donnait la vie. Non Il a dit qu'Il nous donnait la vie en abondance. Jésus veut que tu en aies plus qu'assez. Si ta vie n'est pas plus qu'assez, c'est qu'il y a quelque chose que tu n'as pas compris, quelque chose du salut.

Romains 5 :17. Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul. En d'autres mots, Dieu est entrain de dire : peut-être as-tu des problèmes ou des faiblesses? Mais, là où le péché abonde, la grâce surabonde. La grâce surpasse toujours le péché. Peu importe comment tu es, la grâce de Dieu est suffisante, surabondante à pourvoir pour te donner la victoire sur toutes choses. La vie du chrétien n'est pas une vie d'esclave aux choses ou aux matériels. Nous sommes appelés à régner sur, à dominer. Le mot régner est un terme juridique. Jésus est là pour te faire régner sur ce qui a déjà régner sur toi comme les mauvaises habitudes, la drogue, la boisson, la convoitise, l'égoïste. Le mot clé, ce ne sont pas tes efforts ou la loi, c'est de recevoir. La chose principale qu'un chrétien fait, c'est de recevoir.

Régner n'est pas un combat. Jésus a combattu pour toi pour que tu puisses régner. Mais si tu ignores ce que Jésus a fait, ce sera toi qui combattras. Ceux qui sont toujours dans des combats ce sont ceux qui essayent par leur propre force d'accomplir des choses. Ils oublient la faveur imméritée de Dieu et l'abondance de sa grâce, le don de la justice.

Mais comment faire pour atteindre l'abondance ? C'est simplement en continuant de recevoir de Dieu. Par sa faveur imméritée, par sa grâce, recevoir encore et encore. Jésus est la source, tu n'es pas la source. La Bible parle dans Romains 5, du don de la justice. C'est révolutionnaire parce que toutes les religions essaient de nous faire travailler pour être juste devant Dieu et pourtant le Seigneur dit que ce n'est pas ce que nous faisons qui nous rend juste devant Lui. Être juste devant Dieu est un don qu'Il te donne à toi. Ce n'est pas ce que tu fais ou ne fais pas, c'est ce que Jésus a fait qui te rend juste devant Dieu.

Jean 15 : 1. Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. 3. Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée 4. Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. 5. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Il nous explique que nous sommes une branche. Je n'ai jamais vu une branche forcée. Qu'est-ce qu'une branche fait dans une vigne ? Elle reçoit la sève, encore et encore. Qu'est-ce que cela fait dans sa vie ? Des fruits poussent. Est-ce que la branche se dit, bon il faut que j'essaie de porter beaucoup de fruits ? La seule chose que la branche fait, c'est qu'elle reste connecter. Tout vient de la vigne, rien ne vient de la branche. Même si le fruit est collé à la branche, il vient de la vigne. Je vois tant de personnes qui veulent avoir plus de fruit et qui font toutes sortes d'efforts et de sacrifices, mais la réalité le fruit qu'ils cherchent ne vient pas de leurs efforts, il vient de Lui. Il faut que tu sois connecté à Lui. Il y en a qui disent qu'ils veulent être délivré de cette chose et qu'ils feront tels efforts. Nous sommes délivrés lorsque nous sommes connectés à Lui.

Dieu nous a donné le monde, tout est possible pour nous. Il faut que ton rêve grandisse. Laisse entrer Dieu dans ta vie. Laisse-Le agir. Laisse la place pour le surnaturel dans ta vie. Dieu veut verser toutes ses promesses en toi et se glorifier au-travers de toi. Bien que, plusieurs se sont donnés à Christ, plusieurs ne bénéficient pas de la bénédiction d'Abraham. Romains 4 :13. En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi. Est-ce que tu connais les 10 commandements? Pas vraiment. Est-ce qu'ils sont bons ? Excellent. Mais la Bible dit que ce n'est pas en les observant que tu hériteras. Ce n'est pas en observant les 10 commandements que tu seras guéri ou que tu hériteras. Bien souvent les religions mettent l'accent sur ce que tu dois faire, mais pourtant la Bible dit que ce n'est pas en faisant cela.
L'héritage du monde veut dire l'héritage de ta délivrance, c'est-à-dire l'héritage de ce que tu aimerais qui arrive dans ta vie. Qu'as-tu besoin aujourd'hui? La Bible dit que tu le recevras, mais ce n'est pas en obéissant aux 10 commandements. La justice de la foi est la base qui fait que tu hérites, que ça fonctionne dans ta vie, que les promesses de Dieu commence à arriver, que tu es surpris parce que les bénédictions de Dieu arrivent. C'est pourquoi plusieurs passent à côté des promesses de Dieu.

Beaucoup de chrétiens qui sont malades se disent qu'ils doivent avoir désobéi à quelque part. Si dans un aspect de leur vie, ils ont une difficulté, ils se posent la question : qu'est-ce que j'ai fait au bon Dieu ? C'est comme si la personne dit parce que j'ai mal fait, Dieu me punit, ce qui implique que lorsque la personne fait le bien, Dieu doit la bénir. Si c'était le cas, où serait la croix de Jésus ? Il n'y a plus de croix, c'est la personne qui agit bien et elle est bénie et si elle fait mal, elle est punie. C'est la loi.

La question que nous devons nous poser n'est pas ce que j'ai fait au bon Dieu, mais qu'est-ce que je crois réellement ? Comment je crois? Crois-tu que tu es juste par tes œuvres ou crois-tu que selon la Parole de Dieu, tu es juste par la foi en Jésus ? La Bible est claire sur comment la manifestation d'Abraham se manifestera dans ta vie. Si tu ne vois pas la manifestation des bénédictions dans ta vie, comme la santé, les finances, les relations, la carrière; c'est peut-être qu'inconsciemment tu es programmé sur une base de mérite, au lieu d'une base de foi. La bénédiction ne vient pas par la loi ou la performance. Elle vient par la justice de la foi, c'est ce qui fait que nous héritons. Vivre bien vient de bien croire. Le résultat de croire qui nous sommes en Jésus, que nous sommes justifié par la foi, fait que nous aurons une bonne vie.

La prédication est souvent basée sur vivre correctement, d'être plus saint, de faire plus, de prier plus, de lire plus, de servir plus, de donner plus ou d'aider plus. C'est de parler de l'extérieur, de l'effet et non pas de la cause. C'est de parler de l'apparence, du superficiel. Les prédications sur vivre dans la sainteté peuvent produire des résultats bénéfiques, pour un certain temps, mais le résultat ne dure pas et ne produit pas de changements permanents dans les comportements de la personne.

Il est temps d'aller dans les racines. Si l'on touche aux racines, le fruit changera. C'est de croire les bonnes choses et tu vivras les bonnes choses. L'opposé est vrai, si tu crois des mensonges, tu vivras de mauvaises choses. La foi chrétienne n'est pas à propos de changement de comportement. La foi chrétienne n'est pas il faut que je change de comportement ou de faire des efforts pour changer. La foi chrétienne est la transformation qui vient de l'intérieur vers l'extérieur. Ce n'est pas de faire l'effort de changer l'extérieur, c'est de laisser Dieu changer l'intérieur et l'extérieur changera. Jésus est la racine et ses enseignements sont remplis de la justice qui vient de la foi en Christ. Si tu es bien ancré dans sa faveur imméritée, cette fondation sera inébranlable. Ton comportement extérieur entrera en accord avec la Parole de Dieu et tu commenceras à être transformé à son image de gloire en gloire et tu porteras des fruits de justice. Comme tout vrai chrétien je hais le péché. C'est parce que je sais la destruction, le tord et le mal que le péché fait aux gens. Les personnes peuvent être complètement déchirées par le péché. Nous devons laisser Jésus changer notre cœur, et nos comportements suivront.

2 Pierre 1 :5. À cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science 6. À la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, 7. À la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité. 8. Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus Christ. 9. Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. Remarque qu'il est écrit que si ces choses sont en vous, elles ne vous laisseront point oasis, ni stérile : ta vie produira quelque chose qui te rendra enthousiasme. Est-ce possible aujourd'hui, d'avoir des chrétiens aveugles ? Ce sont ceux qui ne voient pas que leurs péchés ont été payés à la croix par Jésus. Ils ont oubliés tout ce que Jésus a fait pour eux. En ne considérant pas ce que Jésus a fait, ils tombent dans l'aveuglement. Ils ne voient qu'eux et que leurs problèmes. C'est de te voir et de voir la grosseur de ton problème au lieu de voir Jésus et la grandeur de sa puissance. Tu penses au problème et à la manière que tu le régleras. Lorsque tu dis je vais régler cela, tu es dans le problème. Tu as oublié la personne la plus importante qui délivre. Tu as oublié de consulter celui qui a fait la promesse. C'est comme si tu es tout seul, que Jésus n'est pas là et tu te demandes comment tu feras. Il faut aller en prière et dire : Seigneur, Tu es la réponse. Si tu commences à croire les bonnes choses, tu commenceras à faire les bonnes choses. Lorsque tu sais qui tu es, tu commences à vivre ce que tu es. L'image que tu as de toi-même, se reflète dans ton comportement. C'est pourquoi Dieu veut que tu puisses te voir juste en Lui. Si tu te vois juste, tu agiras comme un juste. Si tu te vois comme un pécheur, tu agiras comme un pécheur. Si tu as de la difficulté dans un domaine de ta vie, regarde ce que tu crois dans ce domaine, vis-à-vis ce problème. Si tu as cru un mensonge, tu en es prisonnier. Lorsque tu commences à confesser que tu es la justice de Dieu en Jésus, dans ce domaine de ta vie, ta délivrance vient d'arriver et Jésus te libèrera. Ta foi en Jésus t'aidera à croire dans la justice de Dieu.
Matthieu 6 : 33. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ce n'est pas écrit de chercher premièrement ta guérison, ta délivrance, tes finances ou à être heureux. Non, la Bible dit que si tu fais cela, tu rentres dans l'erreur. Commence par chercher le royaume de Dieu et la justice qui vient de la foi. Sois établi dans cette justice, sache que tu es juste en Jésus. Ainsi quand tu comprends cette vérité, tu ne cherches pas la victoire, tu pars de la victoire. Tu pars en vainqueur. Je ne pars pas défait pour aller vaincre. Je pars dans l'abondance. L'attitude est différente. Je pars en étant juste. Si tu fais la première étape, toutes ces choses arriveront. Cette chose que tu attends qui arrive dans ta vie, elle attend que tu cherches le royaume et que tu sois établi dans la justice. Tu cours après la chose, la voiture, les finances, le mari, la femme, la maison la promotion; tu cherches la chose. Mais la chose attend, elle ne vient pas. Tu es tellement occupé à chercher la mauvaise chose, que tu ne fais pas la bonne chose. C'est comme si tu mettais le bras de transmission sur le reculons et que tu pèses de plus en plus sur la pédale à gaz et tu ne comprends pas pourquoi tu recules de plus en plus. Tu dis : ça ne marche pas. C'est parce que tu ne fais pas ce qui est écrit dans la Bible, tu fais ce que tu penses. Tu y vas avec ta théologie et elle ne fonctionne pas. Quand tu cherches le royaume et la justice de Dieu, ton cœur s'enligne avec Dieu et tu deviens juste avec Dieu et alors les choses arrivent.

Quel est l'opposé de la foi ? C'est la loi. Galates 2 :16. Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les œuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi. La foi est mise en opposition aux œuvres. Ce que tu crois est important pour Dieu. La promesse d'Abraham est à toi. Les promesses sont reçues par la foi et non parce que tu es bon. Tu n'es pas récompensé parce que tu es bon. Tu n'es pas guéri parce que tu es une bonne personne. Tu es guéri parce que tu crois. Tu es délivré parce que tu crois.

Si les œuvres sont l'opposé de la foi quel est l'opposé de la crainte ? 1 Jean 4 :18. La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour. Lorsque nous sommes dans la crainte, c'est que nous manquons d'amour. L'amour parfait enlève toute crainte de jugement, de condamnation, parce que notre confiance en Jésus est complète et nous n'avons aucune crainte. Il n'y a pas de : peut-être que ou d'un coup que... Si tu crois dans l'amour parfait en Jésus toute crainte et toute condamnation de jugement sont enlevées. Tu es en paix, tu loues, tu chantes, tu glorifies le Seigneur. Si tu as encore de la crainte, regarde à ce que tu crois et non pas à ce que tu as fait. Jésus te comble de sécurité quand tu es établi dans la justice de Dieu. Il n'y a plus de crainte. C'est la fin de l'influence de Satan sur toi. Une fois que tu comprends que tu es l'héritier du monde, l'influence du mensonge de Satan n'a plus d'effet sur toi.
Si tu étais l'ennemi ou un démon, que ferais-tu ? Tes stratégies seraient : Tu dirais, oui tu es l'héritier du monde, mais cela vient par les œuvres de la loi. Tu dirais : tu dois être bon, tu dois faire de bonnes choses. Tu ferais la promotion des œuvres de la loi pour obtenir et paraître juste devant Dieu. Tu chargerais les démons de promouvoir les œuvres de la loi comme étant le moyen de plaire à Dieu et d'hériter du monde. 2 Corinthiens 11 : 14. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière 15. Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres. Tu attaquerais ceux qui parlent de cette justice de Dieu qui vient par la foi, en tentant de salir leur réputation. C'est parce qu'ils prêchent le message qui te délivre. Tu tenterais de saboter les vaisseaux que Dieu utilise; ceux qui déclarent que tu es cet héritier et qui t'amène la vérité qui t'affranchit au point que tu n'as plus de crainte, de condamnation et de jugement.

Au travers des années, comme chrétien, j'ai souvent souffert parce que la pleine révélation n'était pas là. Cette révélation que Jésus a tout accompli pour moi. Aujourd'hui, je comprends que je suis la justice de Dieu, par la foi en Jésus. As-tu déjà fait quelque chose qui n'était pas nécessairement bon et pourtant tu as été béni quand même? Et cela t'a amené à dire peut-être que Dieu ne l'a pas vu, celle-là. Dans notre tête ça marche par mérite. Et parce que nous pensons de cette manière, nous nous disons : là, il va sûrement m'arriver quelque chose parce que je sais que je n'ai pas bien fait. C'est parce que nous avons été enseigné de cette manière. Mais nous nous apercevons que Dieu n'agit pas de cette manière. Dieu ne nous bénit pas selon la loi, Il nous bénit selon la foi.

2 Corinthiens 4 : 7... J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé ! Nous aussi nous croyons, et c'est pour cela que nous parlons. C'est un enseignement puissant qui touche à ton identité et à ta nouvelle relation avec Dieu. La révélation de ce que Dieu t'a donné, ton appel à conquérir le monde et tout ce qui voudrait te conquérir dans la vie. Il y a deux sortes de justice : Romains 10 : 5. En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi : L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles 6. Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi : Ne dis pas en ton cœur : Qui montera au ciel ? C'est en faire descendre Christ. Regarde la différence claire, nette et précise. La première justice est celle où il faut faire quelque chose et l'autre est la justice qui vient de Dieu, par la foi, où il ne faut pas faire quelque chose, mais il faut dire quelque chose. La justice te fait parler, elle te fait dire : je suis la justice de Dieu. Si tu ne le dis pas, ce n'est pas la justice; c'est quelque chose que tu as à l'intérieur, que tu y crois, que tu y penses, mais tu ne le dis pas. La Bible dit que la foi de cette justice te fait dire : je suis la justice de Dieu. De le dire fera renverser le sentiment que tu as : que tu n'es pas tout à fait assez ou que tu as manqué ou que tu n'es pas ceci ou cela. Notre réaction aux situations négatives est très importante. Lorsque tu échoues aux standards de Dieu, c'est à ce moment-là que tu dois le plus déclarer que tu es la justice de Dieu. Lorsque tu as des douleurs dans ton corps, c'est là que tu dois déclarer que tu es la justice de Dieu. Lorsque tu reçois des mauvaises nouvelles, c'est là que tu dois déclarer, en face des épreuves, que tu es la justice de Dieu, que tu as la bénédiction de l'Éternel. Tu dis que tu obtiens la faveur imméritée de Dieu. En opposition à tout ce qui t'entoure, il faut seulement savoir qui tu es. Mais si tu le restes à l'intérieur cela ne marchera pas. Tu dois parler. Je le dis constamment à mon épouse : je suis la justice de Dieu, j'ai la bénédiction de l'Éternel, j'ai la faveur imméritée de Dieu. Le déclares-tu ? Tu déclares que tu es la justice de Dieu, même lorsque tu es fâché. Même lorsque tu es dans le trafic et que quelqu'un t'a coupé. Si tu as échoué dans ta vie, tu dis : je suis la justice de Dieu. Oui mais tu me diras, il faut que je confesse mes péchés. Non, parce qu'à force de confesser tes péchés, tu deviens conscient de tes péchés et Dieu veut que tu sois conscient de sa justice. Tu dis : Jésus je sais que tu as payé pour moi, maintenant je suis la justice de Dieu.

Même si je manque, je ne perds pas ma communion avec Dieu ou ma relation avec Lui. Dans l'original grec, le mot communion ou relation est le même mot. Qui a touché Jésus dans le Nouveau Testament ? Les lépreux, les pécheurs. Il y en a qui veulent être droit devant le Seigneur avant de venir à Lui, non, c'est Lui qui nous rend droit, lorsque nous venons à Lui.

Communauté Najoth

Najoth : Bible. 1 Samuel 19:23

Nous sommes une église chrétienne évangélique axée sur les dons prophétiques.
Notre objectif est d'aider les chrétiens de tout horizon à connaître Dieu davantage en leur enseignant comment reconnaître sa voix et ainsi pouvoir répandre la bonne nouvelle de l'évangile d'une façon plus efficace dans le quotidien.

.

 

 

Copyright 2015 Communauté Évangélique Najoth / Une réalisation de groupe Panican Inc