accueil

qui

missions

photos33

joindre

La repentance: un mode de vie

Nous sommes tous en relation avec différents individus soit à l'école, au travail, entre amis(es) ou en famille. Ces relations se situent à différents niveaux d'intimité et d'engagement. Or, la relation entretenue avec Dieu s'avère la plus importante : la clé d'une vie satisfaisante et significative. Plusieurs entraves ou obstacles de ce monde peuvent empêcher la croissance de notre relation avec Dieu. La repentance se révèle une des clés nous aidant à croître dans notre relation avec Lui. Dans toute relation, des temps difficiles éprouveront la force de celle-ci. Concernant notre relation avec Dieu, le problème soulevé ne vient pas de Dieu mais de nos cœurs. Adopter un mode de vie de repentance gardera nos cœurs humbles, malléables, versatiles et nous fera croître dans la grâce de Dieu.

 

I. Les TROIS OBSTACLES MAJEURS à notre croissance dans la grâce de Dieu.
A. La sensiblerie
B. L'hédonisme
C. Le légalisme

II. Sensiblerie – vivre selon les sentiments et les circonstances.
A. Lorsque nous basons nos vies sur les sentiments et les circonstances de la vie, nous ne sommes pas enracinés dans la grâce, mais nous nous laissons porter de gauche à droite par tout vent qui affecte nos sentiments ou les circonstances (Ép. 4.14).
B. Le résultat d'une vie basée sur les sentiments et les circonstances de la vie sera l'insécurité et l'instabilité dans la relation avec Dieu.

III. Hédonisme – baser sa vie sur la facilité et le plaisir.
A. Lorsque notre but est de vivre une vie facile et plaisante, Marc (Marc 4.19) nous dit que notre cœur devient tortueux et qu'il ne croîtra pas dans la grâce.
B. L'auteur de l'épître aux Hébreux (Hé.11.25) discute du plaisir passager du péché apportant non seulement un plaisir passager mais la mort spirituelle.
C. Dans l'évangile de Luc (Luc 15), Jésus raconte l'histoire d'un jeune homme qui voulait son héritage et qui, l'ayant tout dépensé, termina dans l'esclavage à cause de son désir de vivre dans la facilité et le plaisir.
D. Une vie basée sur la facilité et le plaisir résulte en un esclavage du péché, qui endurcit nos cœurs envers Dieu (Hé. 3.13).

IV. Légalisme – baser sa vie sur les œuvres et le déni de soi.
A. Paul écrit dans l'épître aux Galates (Gal. 5.4) que nous rompons notre relation avec Dieu et nous nous privons de la grâce en essayant d'être juste devant Lui selon un code de conduite ou la loi.
B. Se renier soi-même pour suivre Jésus est bon or, le déni de soi s'avère une autre histoire. Dans l'épître aux Colossiens (Col.2.20) il est écrit de ne laisser personne nous condamner en insistant sur le déni de soi. Nous nous sommes écartés de la grâce de Dieu si le déni de soi devient un moyen pour être acceptable devant Dieu.
C. Une vie fondée sur les œuvres et le déni de soi résulte en une relation basée sur le légalisme ou la culpabilité et la honte.

V. L'amour : la base de la repentance
A. A certains moments, chaque chrétien luttera contre la sensiblerie, l'hédonisme et le légalisme. Aussi longtemps que nous vivrons dans ce monde, nous lutterons contre ces obstacles car tous les péchés de la chair trouvés dans Galates 5,19-21 sont enracinés dans un de ces trois obstacles.

SENSIBLERIE HÉDONISME LÉGALISME
envie impudicité / impureté inimitié
jalousie idolâtrie / magie division
dispute excès de table querelle
animosité ivrognerie / dissolution secte

B. Si nous nous sentons dominés par un quelconque de ces péchés, le seul moyen d'en être libéré est la repentance.
C. Se repentir signifie tout simplement de répondre à la douce conviction du Saint–Esprit qui nous attire vers le Père.
D. Se repentir signifie de renouveler notre alliance avec Dieu et dans l'épître de 1 Jean (1 Jean 1.9) il est écrit : « si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ».
E. La repentance ne change pas l'amour de Dieu pour nous parce qu'en fait, Il n'a jamais cessé de nous aimer; il s'agit plutôt d'un changement de direction soit de quitter une vie de péché et se diriger vers la fondation de l'amour et du pardon de Dieu.

VI. Pour grandir dans la grâce, il faut vivre selon l'amour de Dieu.
A. Si nous basons nos vies sur la sensiblerie, l'hédonisme et le légalisme, ces obstacles entravent notre relation avec Dieu
B. Dieu ne nous abandonne jamais, c'est nous qui l'abandonnons en basant nos vies sur ces choses. Si cela se produit, nous devons nous repentir et retourner à la fondation de l'amour de Dieu.

C. Pour grandir dans la grâce, nos vies doivent s'appuyer sur la solide fondation de Jésus Christ. Dans l'épître aux Éphésiens (Ép. 3.17-19), Paul prie que Christ habite dans nos cœurs par la foi et que nous soyons enracinés dans l'amour de Dieu.
D. Toute relation saine est fondée sur l'amour. L'amour est la fondation de notre relation avec Dieu. En apprenant à être assuré de l'amour de Dieu, nous pourrons grandir dans la grâce et dans la foi.

Conclusion
La repentance se révèle nécessaire aux moments où les œuvres de la chair nous entraînent sur une fausse route. Dans ce monde, un ennemi contre notre relation avec Dieu, Satan, agit à travers le système de ce monde pour nous faire tomber de la fondation de l'amour de Dieu par la sensiblerie, l'hédonisme et le légalisme. Même si nous cédons à la chair, nous pouvons être assurés que l'amour de Dieu ne change jamais. Le fils qui a quitté la maison, dans l'évangile de Luc 15, et qui a gâché sa vie dans l'hédonisme a finalement répondu à la conviction de l'amour du Saint-Esprit. À sa grande surprise, lorsqu'il est retourné vers son père, celui-ci l'a accueilli avec un cœur grand ouvert. L'amour de Dieu n'est nullement basé sur nos œuvres ou sur notre impression qu'Il nous aime ou non; le cœur de Dieu envers nous ne changera jamais. Dieu nous a tellement aimés qu'Il nous a donné Jésus Christ, qui a déversé sa grâce sur nous, afin que nous puissions être libres du péché. La grâce de Dieu nous donnera l'énergie pour marcher sur le solide fondement de Son amour. En permettant au processus de se faire, nous aurons la victoire sur le péché par la foi et nous grandirons dans la grâce de Dieu.

Questions
1. Lorsque nous basons notre vie sur nos sentiments et les circonstances, nous vivons dans :
 la foi  la sensiblerie  l'amour

2. Lorsque notre vie est basée sur la facilité et le plaisir, nous vivons dans :
 l'hédonisme  le contrôle de soi  le doute

3. Le légalisme est de baser sa vie sur
et sur

4. La repentance est le moyen d'échapper aux pièges de la sensiblerie, de l'hédonisme et du légalisme.
 vrai  faux

Communauté Najoth

Najoth : Bible. 1 Samuel 19:23

Nous sommes une église chrétienne évangélique axée sur les dons prophétiques.
Notre objectif est d'aider les chrétiens de tout horizon à connaître Dieu davantage en leur enseignant comment reconnaître sa voix et ainsi pouvoir répandre la bonne nouvelle de l'évangile d'une façon plus efficace dans le quotidien.

.

 

 

Copyright 2015 Communauté Évangélique Najoth / Une réalisation de groupe Panican Inc