accueil

qui

missions

photos33

joindre

Garder notre cœur de Joyce Meyer

coeur

Nous ne devons pas punir tout le monde, à cause de ce qu'une ou 2 personnes nous ont faits. Lorsque nous mettons un mur entre nous et une personne, c'est de s'emprisonner. C'est d'emmurer l'autre à l'extérieur de notre vie et de nous emmurer à l'intérieur. Quand ton cœur est dur, tu ne peux pas aimer et tu ne sais pas non plus comment recevoir l'amour. Tu penses que tu te protèges, mais ce n'est pas le cas. Tu ne fais que te blesser de plus en plus et tu blesses les autres.

Bonne lecture !
Sylvie

.

 

Garder notre cœur de Joyce Meyer

Joyce-MeyerCe soir, si je vous disais que j'ai un problème de cœur, comment réagirais-tu ? Peut-être réagirais-tu avec étonnement ? Et pourtant, nous avons tous un problème de cœur. Nous pouvons faire semblant en agissant selon les règles et continuer de faire des choses *chrétiennes* et pourtant quelque chose s'est glissée dans notre cœur qui nous blesse. Et cette blessure fait que nous blessons les autres ; parce que ce qui est en nous, sort de nous. Le plus rapidement que nous détecterons notre problème de cœur et que nous le règlerons, le mieux nous nous porterons. Plus nous vivons longtemps avec ces mauvaises choses dans notre cœur, sans nous en occuper, plus la racine sera profonde et ce sera de plus en plus difficile de la traiter.
Dieu nous fait passer des tests et la manière que nous passons ces tests, est très importante. Ce n'est pas que Dieu joue avec nous, pour voir ce que nous sommes capables de prendre. Dieu nous fait passer des tests, non pas pour savoir ce qui est en nous, car Il le sait déjà, mais parce qu'Il veut que nous puissions voir ce qui est dans notre cœur. Quelquefois, nous pouvons être surpris de voir ce qui s'est caché dans notre cœur. Il nous le montre pour que nous y fassions face et que nous nous en occupions. C'est de cette manière que nous grandirons. La vérité nous rend libres. Nous ne deviendrons jamais libres en vivant dans la noirceur et dans la déception. Satan est le maître de la noirceur. Tout ce qu'il réussira à garder cacher dans notre vie, fera qu'il en maintiendra le contrôle. Mais lorsque ce qui est caché, vient à la lumière et que nous sommes consentants d'y faire face ; Dieu le traitera et nous pourrons atteindre un nouveau niveau de liberté et de puissance.

Proverbes 4 : 23. Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Ce n'est pas écrit que quelqu'un d'autre gardera ton cœur, comme Dieu ou ton voisin ou ton pasteur. Il est écrit que tu gardes ton cœur. C'est ta responsabilité. C'est notre responsabilité à chacun de nous et nous devons la prendre. C'est un travail à temps plein. C'est parce que nous ne savons pas, ce que cette journée nous apportera. Nous ne savons pas, si quelqu'un nous dira quelque chose qui nous blessera et qui laissera une marque dans notre cœur. Ce peut être quelqu'un qui nous désappointera ou qui nous trahira ou qui nous laissera tomber. Nous devons constamment travailler avec le Saint-Esprit pour garder notre cœur pur.

Rien n'est plus important que notre vie intérieure. J'ai appris que ma vraie vie est ma vie intérieure. Les circonstances ne sont pas ma vie. Ce n'est pas la maison où je vis, le travail que je fais ou l'argent que je possède. Tu peux avoir tout cela et être misérable. Il n'y a rien de mal à posséder des biens et à en prendre plaisir. Dieu veut nous bénir. Mais ce n'est pas notre vie réelle. Nous pouvons être heureux au milieu de circonstances très moches. Dans toute cette agitation qui se passe aujourd'hui, nous devons savoir garder notre cœur dans une bonne condition.

Matthieu 5 : 8. Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! Veux-tu entendre Jésus ? Garde ton cœur pur.

1 Pierre 3 : 3. Ayez non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d'or, ou les habits qu'on revêt. Je sais que les femmes prennent beaucoup de temps pour être bien mise, les hommes aussi, mais habituellement moins que les femmes. Si nous prenions le même temps à vérifier si notre cœur est pur, que se passerait-il ? À vrai dire, ce que nous portons n'a pas d'importance pour Dieu. Dieu et aussi notre ennemi voient comment notre esprit est habillé. Le domaine spirituel est aussi réel que le domaine naturel. Ce n'est pas parce que nous ne le voyons pas, qu'il n'existe pas. Nous devons porter plus d'attention à notre vie intérieure, c'est-à-dire à nos pensées et à notre attitude. Notre cœur renferme toutes nos émotions, toute notre vie spirituelle et toute notre vie mentale. C'est la partie cachée, la partie intérieure de notre vie. C'est la partie profonde de nous.

La première leçon que j'ai apprise de Dieu, c'est l'importance de nos motifs. Je m'en souviens comme si c'était hier : j'étais à la maison, assise sur mon divan. Je donnais des études bibliques chez-moi. J'avais de grands rêves, une grande vision. J'étais très loin de ce que je suis aujourd'hui. A ce moment-là, j'avais 3 enfants et mon but était de leur faire faire une sieste pour prendre ce temps pour étudier la Bible. Je sentais que j'avais un appel sur ma vie, mais je ne pouvais pas suivre de cours bibliques. C'était le Saint-Esprit qui m'enseignait à chaque jour. Je crois que nos motifs sont tellement importants. Ce n'est pas ce que nous faisons qui est le plus important, mais pourquoi nous le faisons.

1 Corinthiens 3 : 13. Car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'œuvre de chacun. 14. Si l'œuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. 15. Si l'œuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense ; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. Je me demande quel sera le nombre de personnes qui perdront leurs récompenses, parce qu'elles auront passé leur vie, à essayer d'impressionner les autres. Un jour, leurs motifs seront révélés par le feu. Nous ne sommes pas sauvés à cause de notre travail. Notre salut est basé sur la grâce et la miséricorde de Dieu et le sang versé par Jésus. Mais nous aurons des récompenses au ciel pour le travail que nous aurons fait ici, sur la terre. Ce sera seulement pour le travail que nous aurons fait avec de bons motifs, avec un cœur pur.

Matthieu 6 : 6. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme la porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra. Cela ne veut pas dire que c'est incorrect de prier en public. Si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, lorsque nous faisons un bon travail, souvent nous le faisons pour que les gens pensent du bien de nous. Ce n'est pas facile de faire face à la vérité sur soi-même. C'est une pilule difficile à avaler. Mais si nous le faisons, nous pourrons nous rendre à un nouveau niveau. Nous devons admettre que nous voulons impressionner les autres. Nous ne pourrons pas connaître la vraie liberté si nous essayons d'impressionner les gens.

Lorsque ce que nous faisons est sous le Seigneur, nous serons réellement libres. C'est parce que nous L'aimons et que nous nous soucions de ce qu'Il pense. C'est aussi parce que nous ne nous préoccupons pas de ce que les autres pensent à notre sujet. Pour que notre cœur soit pur, nous devons commencer par comprendre nos motifs. Nous devrions prendre un temps seul et écrire tout ce que nous faisons et nous questionner sur les raisons pour lesquelles nous le faisons. La plupart du temps, nous ne savons pas pourquoi nous faisons certaines choses. Quelquefois, c'est pour que l'autre ne se fâche pas ou c'est parce que l'on s'attend à ce que nous le fassions et nous ne voulons pas le désappointer. Je faisais certaines choses parce que j'étais curieuse. Je faisais partie de certains groupes, juste parce que je voulais savoir ce qui s'y passait. Je n'arrêtais pas de pousser et de supplier mon mari pour qu'il soit dans le comité de l'église, parce que je voulais savoir ce qui s'y passait. Peut-être seras-tu surpris de ce que tu apprendras sur toi-même si tu deviens vraiment honnête avec toi.

Un jour j'étais chez l'esthéticienne pour mes ongles. Je portais une broche où le nom de Jésus y était inscrit. La femme à côté de moi, était une infirmière chrétienne. Elle travaillait avec des malades du cancer. Elle disait qu'elle trouvait difficile de ne pas avoir le droit de parler de Jésus. Je me suis dit que si elle avait ma broche, ses patients pourraient la voir et elle pourrait faire du ministère. Je sentais que je devais lui donner, en privé. Je me demandais comment le faire. Je me disais que peut-être qu'elle partirait avant moi. Au même moment, mon esthéticienne a dû partir pour un petit moment, ce qui m'a laissé seule avec l'infirmière. Dieu m'avait donné l'opportunité parfaite pour que je puisse lui dire que je sentais que Dieu voulait que je lui donne ma broche. Mais j'ai attendu que mon esthéticienne revienne, parce que j'avais cette discussion dans ma tête : si mon esthéticienne est là, elle pourra voir que c'est bon de donner. C'était tellement stupide. Lorsque j'ai quitté le salon, le Seigneur m'a dit : j'espère que tu en as pris plaisir, car ce sera la seule récompense que tu recevras. C'était charnel. Nous voulons être vus, être remarqués, appréciés et être remerciés.

Une des conditions de cœur est un cœur dur. Hébreux 3 : 7. C'est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit : aujourd'hui, si vous entendez sa voix, 8. N'endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte, le jour de la tentation dans le désert. Lorsque tu as un cœur dur ou quand tu l'endurcies, tu veux seulement entendre ce que tu veux, plutôt que d'entendre ce que Dieu veut te dire. Un cœur dur n'est pas sensible à ce que Dieu a à dire, il a une écoute sélective. Tu obtiens une surdité spirituelle. Tu continues de vouloir entendre Dieu te parler et Il le fait, mais tu ne veux pas entendre ce qu'Il a à te dire. Quand ton cœur est dur, c'est difficile d'avoir la foi d'un enfant et de juste croire en Lui. C'est très important de garder un cœur tendre devant Lui. Je crois que nous avons besoin de demander à Dieu, d'attendrir notre cœur.

Si ton cœur juge et qu'il est hypocrite, tu ne pourras pas aimer les autres. Comment peux-tu aimer quelqu'un, lorsque tu es occupé à le juger ? Si ton cœur a de l'amertume et de la rancune, comment feras-tu pour l'aimer ? Si tu envies cette personne, comment pourras-tu l'aimer ? Si tu es jaloux de cette personne, parce tu ne peux pas faire ce qu'elle fait, comment pourras-tu l'aimer ? Comment peux-tu aimer cette personne, si tu es fâché, parce qu'elle a une vie plus facile que toi ? Tu peux avoir toutes sortes de mauvaises pensées, comme vouloir quelque chose que tu n'as pas, ce qui est de la convoitise. Si tu penses que tu ne peux pas être heureux sans cette chose, c'est une mauvaise condition de cœur. Ces pensées te garderont liées. C'est de ne pas faire confiance à Dieu. Parce que si nous Lui faisons confiance, nous croirons qu'Il sait ce qui est le mieux pour nous. Nous savons qu'Il entend nos prières et qu'Il répondra à sa manière et en son temps. S'il ne le fait pas, nous devons Le remercier, parce qu'Il est plus intelligent que nous. Nous pouvons être satisfaits et heureux. Je ne veux plus perdre mes journées, à être malheureuse, parce que je n'ai pas quelque chose que je voudrais avoir ou parce que cette personne a ce que je voudrais.

Deutéronome 15 : 7. S'il y a chez toi quelque indigent d'entre tes frères, dans l'une de tes portes, au pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, tu n'endurciras point ton cœur et tu ne fermeras point ta main devant ton frère indigent. Je peux te dire que lorsque viendra le temps de donner, il se peut que tu trouves un peu de dureté dans ton cœur. C'est ce qui nous empêche de faire tout ce que Dieu veut que nous fassions. La dureté du cœur empêche la générosité. La générosité est une des qualités les plus attractives qu'une personne puisse activer dans sa vie. Lorsqu'elle donne, c'est à ce moment qu'elle devient de plus en plus semblable à Dieu. Parce que Dieu a tant aimé le monde qu'Il nous a donné ce qu'Il avait de plus précieux.

Comment faisons-nous pour avoir un cœur dur ? Je crois que c'est dû à l'abus. J'ai été abusée sexuellement par mon père, quand j'étais jeune et mon cœur s'est endurci. Je ne voulais plus être blessé et mon cœur est devenu dur. Je ne voulais plus que personne y entre. Une personne peut aussi avoir un cœur dur à cause des désappointements. Elle a fait confiance et elle a cru, soit en Dieu ou dans les gens et quelquefois la combinaison des deux et elle a été désappointé. Je pense que l'une des plus grandes douleurs de la vie, c'est le désappointement. Des gens qui t'ont choqué. Des gens de qui tu n'aurais jamais pensé cela possible de leur part. Cette personne qui t'a détruit. Cette personne qui t'a laissé tomber, en n'étant pas là pour toi et pourtant toi, tu as été là pour elle, durant toute sa vie. Et là tu aurais besoin d'elle et elle n'est pas là pour toi.

Nous ne devons pas punir tout le monde, à cause de ce qu'une ou 2 personnes nous ont faits. Lorsque nous mettons un mur entre nous et une personne, c'est de s'emprisonner. C'est d'emmurer l'autre à l'extérieur de notre vie et de nous emmurer à l'intérieur. Quand ton cœur est dur, tu ne peux pas aimer et tu ne sais pas non plus comment recevoir l'amour. Tu penses que tu te protèges, mais ce n'est pas le cas. Tu ne fais que te blesser de plus en plus et tu blesses les autres. Tu demandes à Dieu pourquoi est-ce que tu es encore blessé, alors que tu te blesses toi-même. Etre méfiant de tout le monde parce qu'une personne t'a laissé tomber, cela ne fonctionne pas.

Toute la fondation de la chrétienté est basée sur la confiance. Tout cela commence par faire confiance à Dieu. Nous ne pouvons pas dire que nous aimons Dieu et haïssons les gens ou que nous faisons confiance à Dieu, mais que nous ne faisons pas confiance aux gens ; ça ne peut pas fonctionner de cette manière. Dieu veut que tout ce qu'Il nous donne, jaillisse de nous pour les autres. C'est la seule façon pour que ça fonctionne correctement. Tu dois te rappeler que peu importe ce qui est arrivé dans ton passé, tu ne vivras pas avec un cœur dur. Tu ne vivras pas en étant méfiant, ne sachant pas ce qu'ils feront et ayant l'impression que tout le monde veut profiter de toi.

La vérité est que probablement tu seras blessé. Mais la bonne nouvelle est que Dieu qui guérit habite à l'intérieur de toi. Tu ne seras pas laissé sans espérance. C'est triste pour les gens du monde, parce que lorsqu'ils sont blessés, ils ne connaissent pas le Guérisseur. La minute que nous sommes blessés, nous pouvons courir vers notre Consolateur. Jésus a dit que c'était mieux qu'Il parte pour qu'Il puisse nous envoyer le Consolateur. Nous avons un Consolateur qui vit à l'intérieur de nous. Je ne veux pas vivre dans la prison de la dureté et de la rudesse et de maltraiter les gens, à cause de ce que j'ai dans mon âme.

Lorsqu'une personne pleure cela ne veut pas dire que son cœur est tendre et que si elle ne pleure pas que son cœur est dur. Ce n'est pas nécessairement vrai. Je ne pleure pas facilement et pourtant j'aime aider les gens. Un cœur tendre est ce que tu fais pour les autres. Jésus était ému de compassion. Il n'a pas seulement pleuré, Il a été ému de compassion. Ésaïe 53 : 2. Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée ; il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer les regards, et son aspect n'avait rien pour nous plaire. Il n'était pas comme un cactus, mais comme une faible plante. Ne sois pas un cactus chrétien. N'ayons pas une personnalité irritable.

Une deuxième condition de cœur est un cœur incroyant. Un cœur incroyant est vu par Dieu comme étant affreux. Ceux qui viennent à Lui doivent croire qu'Il est. Hébreux 11 : 6. Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. Nous avons deux choses à faire : nous devons croire que Dieu existe et nous devons croire qu'Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Nous devons croire que quelque chose de bon nous arrivera. Nous devons croire que Dieu est bon. Nous devons croire qu'Il est le rémunérateur de nos efforts. Nous devons croire que si nous faisons ce que la Bible dit qu'aucun démon de l'enfer ne pourra nous empêcher de recevoir notre récompense. Si nous glissons vers le doute, retournons à croire.

Dieu m'a montré une voute du ciel avec des tiroirs. J'ai demandé à Dieu qu'est-ce qu'il y avait dans les tiroirs. Il m'a répondu que c'était des prières qu'Il aimerait répondre. Je Lui ai demandé pourquoi qu'Il ne les avait pas répondues. C'est parce qu'ils ont arrêtés de croire et de s'attendre. J'ai prié pour mon père pendant 40 ans. C'est seulement 3 à 4 ans avant sa mort, qu'il a donné son cœur à Jésus. Ne quittons pas, n'arrêtons pas. Je ne crois pas que nous devons prier la même prière encore et encore. Mais juste remercier Dieu parce qu'Il travaille. Dieu veut que nous nous attendions à Lui. La Bible dit de s'attendre à Dieu, ce qui veut dire, aussi longtemps qu'il faudra. Croire veut dire s'attendre. Si je crois que tu viendras pour diner, je t'attendrai et je compterai sur toi à n'importe lequel moment. Soyons comme un enfant qui dit : je crois que Dieu peut faire n'importe quoi.

N'ayons pas un cœur dur qui est cynique qui ne peut pas faire confiance. Comme ceux qui vont à l'église et qui grommellent. Ils se plaignent à propos de l'air climatisé, de la lumière, des chaises ou du message. Ils retournent à la maison et ils sont aussi misérables.

Je crois que le plus que nous croyons, le plus que notre cœur est tendre. Matthieu 18 : 2. Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux, 3. Et dit : je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux. 4. C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. Un enfant fait confiance, il est modeste et il pardonne. Les enfants croient à n'importe quoi. Je sais que nous vivons dans un temps où nous devons faire attention. Mais nous devons discerner et avoir une balance entre tout cela. Nous sommes tous tentés, lorsque nous sommes blessés, de ne plus faire confiance à personne. Ce ne sera pas long que notre relation avec Dieu en sera affectée. Aussitôt que ces pensées nous viennent, nous ferions mieux de nous dire : malgré ce que je viens de vivre, je ferai encore confiance. Nous devons faire confiance à toute la fondation de la chrétienté.

Communauté Najoth

Najoth : Bible. 1 Samuel 19:23

Nous sommes une église chrétienne évangélique axée sur les dons prophétiques.
Notre objectif est d'aider les chrétiens de tout horizon à connaître Dieu davantage en leur enseignant comment reconnaître sa voix et ainsi pouvoir répandre la bonne nouvelle de l'évangile d'une façon plus efficace dans le quotidien.

.

 

 

Copyright 2015 Communauté Évangélique Najoth / Une réalisation de groupe Panican Inc